WeWay sur un globe en hologrammes

14 septembre 2016 / Innovation / Retour d'expérience / Veille / 7 commentaires

Vous connaissez l’application WeWay ? Voici un prototype d’une version futuriste possible, mêlant manipulation par les gestes et hologrammes.

1. Contexte

Dans le cadre de Huco, nous avons des temps hebdomadaires dédiés à l’innovation : Ces temps permettent d’une part à chacun de développer ses idées, et d’autre part de tester de nouvelles approches, nouvelles expériences utilisateurs et nouveaux usages avec de nouvelles technologies.

Le prototype présenté ici a été réalisé dans ce contexte.

2. Principe

L’idée première est de proposer une expérience d’utilisation différente de l’application WeWay. Cette expérience s’est construite via une interaction de l’utilisateur par les gestes (sans utiliser un écran tactile, une souris ou un clavier), et une représentation des points d’intérêts de l’application sur un globe plutôt que sur une carte.

Entre temps, nous avons découvert une vidéo permettant de réaliser des (faux) hologrammes. En s’inspirant du concept, nous avons fait évoluer cette expérience vers une version où l’on peut manipuler par les gestes le globe projeté en hologramme.

Vous pouvez découvrir ces versions de WeWay dans la vidéo ci-dessous :

3. Technologies et usages

Pour la récupération des gestes de l’utilisateur, nous avons utilisé la Leap Motion. Ce dispositif permet de récupérer en temps réel la position, l’orientation et le mouvement des deux poignets, des deux mains, et de chaque doigt de la main. Ce dispositif trouve des usages dans le domaine du jeu, de la rééducation, et de manière générale à tout usage nécessitant la manipulation d’objets virtuels.

Les hologrammes restent une technologie enviée, qui peut faire rêver par rapport aux nombreux usages qui peuvent être imaginés, notamment pour les domaines autour du collaboratif. La technologie devient d’autant plus intéressante s’il est possible d’interagir avec de manière gestuelle / physique. Dans le cas de ce prototype, nous avons reproduit le globe simple (première partie de la vidéo) quatre fois, avec une rotation de 90° pour chaque reproduction, de sorte à pouvoir apercevoir chaque face du globe simultanément sur l’hologramme. Ces reproductions sont toutes liées à la Leap Motion, et de fait subissent les mêmes transformations lorsque l’utilisateur effectue des gestes.

4. Maturité et potentiel des technologies employées

Concernant les hologrammes, beaucoup de recherches sont en cours pour découvrir des technologies aptes à créer des hologrammes utilisables dans la vie de tous les jours – coût de vente de la technologie compris. Le principal verrou technologique des hologrammes est la nécessité de projeter l’image sur un support pour qu’elle soit visible. D’autres verrous freinent également la recherche comme le champ de visualisation limité ou encore la qualité de l’image projetée.

Pour donner quelques exemples de technologies en cours de conception, vous pourrez découvrir les projets FogScreen ou encore Leia, qui utilisent une technologie de hologrammes projetés dans de la brume artificielle, Aerial 3D qui pour la première fois ne nécessite pas de support de projection – les images projetées restent très simplistes, ou encore les hologrammes tactiles de Ultrahaptics.

Concernant Leap Motion, le dispositif est capable d’obtenir des résultats relativement précis en termes de mouvements, mais dans des conditions qui restent idéales. Dans certains cas, il peut être compliqué à maîtriser : lorsque les gestes sont trop brusques, ou que l’on sort / entre dans le champ d’action de la Leap, les interactions deviennent imprécises ; d’autre part, la zone de détection des gestes reste limitée (les gestes trop amples sortent du champ d’action, ce qui arrive fréquemment lorsque l’on est pris dans un jeu par exemple).

Plus qu’un dispositif physique, Leap Motion est devenue une technologie de détection des mouvements : elle a été intégrée dans des ordinateurs portables haut de gamme chez Asus ou HP par exemple. Plus récemment, Leap Motion est devenue partenaire du projet OSVR (Open Source Virtual Reality) et la technologie a été intégrée en option dans le casque de réalité virtuelle Razer OSVR.

5. Perspectives

Concrètement, Leap Motion est une technologie à suivre, avec des applications pour la réalité augmentée / réalité virtuelle. Plus globalement, ce type de dispositif de captage des mouvements a le potentiel à moyen terme de devenir une vraie interface entre les mondes physiques et virtuels.

A plus long terme, l'utilisation des hologrammes va plus loin, en réduisant considérablement la frontière entre réel et virtuel, avec le couplage hologrammes visuels et tactiles : d'un point de vue du grand public, imaginons une personne qui interagisse avec ses plaques de cuisson, son frigo, sa table via des hologrammes, pouvoir répondre à un appel ou lire ses mails sans avoir à toucher son Smartphone posé sur la table, avoir une interface en hologrammes qui permet de contrôler tous les objets connectés de la maison depuis le canapé du salon. Pourquoi pas réinventer le Smartphone, ou encore le jeu, avec une plateforme proposant un panel de jeux téléchargeables sur un store spécifique pour les hologrammes, allant du jeu de plateau personnalisable au jeu de construction collaboratif ? D'un point de vue industriel, les hologrammes remplaceraient de nombreux cas d'usages basés sur la réalité augmentée ou virtuelle, serviraient de véritables outils pour le travail collaboratif, la co-construction de projet, l'Open Innovation, la sécurité, l'industrie de manière générale. Avec pourquoi pas une industrie 5.0 ?


Qu'avez vous pensé de cet article ?

FacebookTwitterLinkedInPinterestViadeo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

François Colin

Co-fondateur chez huco

Catégories Innovation Retour d'expérience Veille.

Même catégorie

La gamification (1/3) - 10 Février 2017 [Vendred'innovation]
User Story, les bonnes pratiques - 3 Février 2017 [Vendred'innovation]
La qualité dans un projet - 27 Janvier 2017 [Vendred'innovation]
Made in Japan - Centre du graphisme d’Echirolles