Application WeWay : 1 an après

6 septembre 2016 / Retour d'expérience / Stratégie / 1 commentaire

WeWay a aujourd’hui un peu plus d’un an : la première version Alpha était déployée pour des tests utilisateurs le 20 août 2015. L’occasion de revenir sur l’une des premières applications développées par Huco.

1. Concept

L’idée de WeWay est de proposer des lieux insolites et intéressants (points de vue, monuments, lacs, cascades, etc.) lorsque l’on souhaite faire une sortie (ballade, randonnée, vélo, moto, etc.).

L’application permet à chacun d’enrichir son contenu, en proposant de nouveaux lieux, en apportant des précisions sur les lieux via les commentaires, et en votant pour apporter de la crédibilité aux lieux proposés.

Vous pouvez découvrir ci-dessous la vidéo réalisée par Rémi Trouillon - remitrouillon.fr qui présente le concept :

2. Historique

Le développement de WeWay a débuté en Août 2015.

La version Alpha a été rendue disponible sous Android et sur le Web auprès d’une communauté d’utilisateurs pour les tests le 20 Août 2015. Au fil des retours et des évolutions, la version bêta est sortie auprès d’une communauté élargie d’utilisateurs le 16 septembre 2015, toujours sur Android et sur le Web. Le développement de la version iOS débutait alors.

Au cours de l’automne 2015, les versions Android et Web continuaient à évoluer suivant les retours utilisateurs, et l’application iOS intégrait les fonctionnalités validées sur Android. En parallèle, nous partions en tournage pour réaliser la vidéo de présentation de WeWay. Les premières versions prêtes à être déployées auprès du Grand Public ont été finalisées à la fin de l’automne pour Android et le site Web. Le déploiement a été effectif au mois de janvier 2016.

Fin février, l’application iOS est rendue disponible en version bêta auprès d’une communauté d’utilisateurs pour les tests. Elle sera déployée dans sa première version finalisée auprès du Grand Public le 7 avril suivant.

Pour clore le déploiement de WeWay, la vidéo de présentation est sortie le 22 avril 2016. Aujourd’hui, l’application suit progressivement son chemin, au grés des retours utilisateurs et des évolutions développées.

3. Stratégie de développement

Tout d’abord, plusieurs éléments importants sont à prendre en compte :

  • Développer une application Android est moins coûteux que le développement d’une application iOS
  • Le contexte d’usage d’un site web responsive est différent du contexte d’usage d’une application mobile : en conséquences, l’information recherchée peut être différente, du moins recherchée sous différentes formes, et les actions / habitudes utilisateur changent selon que l’on soit sur un PC, une tablette ou un Smartphone, d’où la nécessité de s’adapter. Enfin, chaque plateforme (web ou mobile) peut avoir une cible distincte. De fait, les fonctionnalités et la manière de présenter l’information peuvent différer entre l’application mobile et le site web.
  • Les habitudes des utilisateurs en termes de design, d’actions, d’ergonomie changent également selon si ceux-ci utilisent une application mobile sous Android ou sous iOS.

Suite à une étude de marché, nous avons pu segmenter notre cible en deux grandes familles : les utilisateurs connectés (qui utilisent régulièrement leur Smartphone) et les utilisateurs qui privilégient une utilisation moindre des technologies. L’application mobile cible les premiers, le site web les seconds. De fait, les fonctionnalités de WeWay ainsi que la présentation des informations sont différentes sur le site web et sur les applications mobiles.

Pour la meilleure expérience utilisateur possible, nous avons privilégié l’utilisation des technologies natives pour le développement des applications mobile. Deux applications ont donc été développées : une sous Android, l’autre sous iOS. (Pour plus de détails sur le choix de la technologie mobile, voir l’article Technologie native, technologie hybride).

Concernant le planning de développement, nous avons choisi de développer l’application mobile et le site web en parallèle, les deux cibles étant différentes, et les fonctionnalités complémentaires.

Spécifiquement pour l’application mobile, nous avons planifié le développement de l’application Android avant l’application iOS. Les coûts de développement sous Android étant plus faibles, on conçoit, on développe puis on teste chaque nouvelle fonctionnalité auprès des utilisateurs sous Android. Si les retours utilisateurs sont négatifs, la fonctionnalité est supprimée ; s’ils sont positifs mais avec un besoin fort d’évolution, on fait évoluer la fonctionnalité et on la valide à nouveau auprès des utilisateurs ; si les retours sont positifs, on valide définitivement la fonctionnalité. Les fonctionnalités validées par les utilisateurs sous Android passent alors au stade de développement sous iOS.

4. Perspectives et futur de l'application

WeWay suit aujourd'hui une courbe de croissance moyenne mais constante. Nous continuons à prendre en compte tous les retours utilisateur de l'application, de sorte à prévoir les évolutions futures.

Parallèlement, nous testons de nouveaux concepts autour de l'application, comme la possibilité de voir les lieux en réalité augmentée autour de soi, la possibilité de les voir également sur un globe manipulable par les gestes, ou encore la possibilité de faire des panoramas à 360° sur chaque lieu pour une immersion totale (via des casques de réalité virtuelle ou simplement via un Carboard et un smartphone).


Qu'avez vous pensé de cet article ?

FacebookTwitterLinkedInPinterestViadeo

1 commentaire

  1. Farangset dit :

    6 octobre 2016 à 15 h 20 min

    Intéressant. Je n’ai découvert le service que ce jour, en lisant un article dans ECO Savoie ! Je vais me familiariser avec l’app Android et le site desktop.
    J’ai aussi des suggestions, je les fais passer par email.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

François Colin

Co-fondateur chez huco

Catégories Retour d'expérience Stratégie.

Même catégorie

Made in Japan - Centre du graphisme d’Echirolles
WeWay sur un globe en hologrammes
L’innovation dans le coworking
Web2day 2016 - Les vallées d'innovation du numérique