Technologie native, technologie hybride

3 juin 2016 / Stratégie / 0 commentaire

On peut distinguer deux technologies pour le développement d’une application mobile : les technologies natives et hybrides. De quoi s'agit-il ?

A l’origine, chaque système d’exploitation mobile (Android, iOS, Windows Phone, etc.) a son propre langage de programmation dédié, et sa propre approche au niveau ergonomie / design. Ce langage propre est appelé langage natif, d’où le terme technologie native : c’est la technologie définie et recommandée par le fournisseur du Système d’Exploitation. Chaque système d’exploitation ayant une technologie différente, il est nécessaire de développer une application mobile par système d’exploitation ciblé : par exemple, si une entreprise souhaite cibler Android et iOS, deux applications devront être développées.

Ces dernières années, grâce notamment à l’évolution des technologies du web, il est possible de développer une seule application pour plusieurs systèmes d’exploitation mobiles. Il s’agit d’une technologie hybride : le cœur de l’application est développé dans une autre technologie que celle définie par les fournisseurs, puis est adapté / traduit pour pouvoir tourner sur différents systèmes d’exploitation.

Chaque technologie a ses avantages / inconvénients. Cependant, globalement :

  • Une application native est plus performante qu’une application hybride, car elle est développée dans la technologie définie par le constructeur, et il n’y a pas de couche intermédiaire pour adapter / traduire le code.
  • Une application native permet une expérience utilisateur optimale: l'expérience utilisateur s'avère parfois très différente, selon que l'on soit sous Android, iOS, Windows Phone, ou d'autres. De fait, développer une seule application pour plusieurs de ces systèmes d’exploitation nécessite de faire des compromis au niveau de l’ergonomie / du design.
  • Dans le cas où l’on cible un seul système d’exploitation (par exemple Android), le développement d’une application native est moins coûteux que le développement d’une application hybride
  • A partir du moment où l’on cible plus d’un système d’exploitation mobile, le développement d’une application hybride est moins coûteux que le développement de deux applications natives ; Cependant, la maintenance reste plus coûteuse en hybride.

Pour en savoir plus, consultez les articles Natif vs Hybride vs Web Responsive et Comment industrialiser les applications mobiles hybrides.


Qu'avez vous pensé de cet article ?

FacebookTwitterLinkedInPinterestViadeo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

François Colin

Co-fondateur chez huco

Catégorie Stratégie.

Même catégorie

Application WeWay : 1 an après
L’innovation dans le coworking
#WAQ16 : Développer son entreprise par l'innovation
Stratégie d’entreprise : s'implanter au Canada